Ce qu'il faut savoir sur le rachat de crédit



Le rachat de crédit, dénommé aussi restructuration de dettes, regroupement d'emprunts, ou renégociation de prêt, est une opération bancaire par laquelle un organisme rachète tous les dus d'un ménage, auprès de son créancier. Pour ce faire, le nouveau créancier rembourse et efface toutes les anciennes dettes de l'emprunteur. A la place, un contrat est établi entre le nouveau financeur et l'emprunteur, et il n'y aura plus qu'une seule et unique mensualité à rembourser.

Les 2 types de rachat



Deux catégories de rachat de prêt existent, à savoir le regroupement d'emprunts à la consommation, et la restructuration des prêts hypothécaires.

Le rachat de crédit à la consommation



Ce type de contrat rassemble tous les emprunts à la consommation d'un ménage pour ne constituer, au final, qu'un seul prêt. Outre l'effacement des anciennes dettes, le financeur peut pareillement accorder une trésorerie supplémentaire au demandeur. Sa durée maximum est de 12 ans.

Le rachat de crédit hypothécaire



Ce genre de contrat regroupe les anciennes dettes du requérant, parmi lesquelles il y a un ou plusieurs prêts immobiliers.

Rachat crédit

Connu également sous l'appellation de rachat de crédit immobilier, ce regroupement d'emprunts s'adresse uniquement aux propriétaires puisque ses conditions requièrent le gage du bien.

En effet, la valeur des dus regroupés est généralement élevée. Pour sécuriser son placement, l'organisme financier a besoin de garantie provenant de l'emprunteur. L'hypothèque du patrimoine immobilier du requérant constitue une garantie solide. Si jamais, l'emprunteur se trouve dans l'incapacité de restituer le rachat, et qu'il n'y a plus de recours possibles, la banque saisira le bien hypothéqué.



Généralement, ce dernier sera vendu aux enchères pour que l'établissement puisse récupérer son argent. Un bien gagé lors des précédents emprunts peut être hypothéqué de nouveau, dans un rachat de crédit. Le fait est que les précédents prêts ont été remboursés, alors le gage est levé. L'emprunteur peut ainsi prendre une nouvelle hypothèque.

La mise en hypothèque doit passer par un notaire, son honoraire est à considérer, et il faut l'inclure dans les frais de dossier.

Le remboursement du rachat hypothécaire peut s'étaler sur 25 ans.

Caractéristiques communes aux 2 types de rachat de crédit



Que ce soit pour l'un ou pour l'autre, il s'agit d'une occasion congrue pour diminuer les mensualités. Cette baisse des mensualités est due au taux d'intérêt faible appliqué. Aussi, il est probable qu'elle est le fruit de l'étalement des remboursements sur une plus longue durée. La combinaison de ces deux faits, c'est-à-dire le taux d'intérêt réduit et le prolongement de la durée de remboursement, assure la diminution du montant à restituer mensuellement. Cet allégement de la mensualité réduit indubitablement le taux d'endettement des ménages.

Le taux appliqué lors d'un rachat est inférieur à celui d'un prêt classique.

Généralement, il est question d'un taux fixe impliquant une mensualité fixe. Ce taux fixe est bénéfique dans la mesure où la tendance économique du pays n'aura aucun impact sur le rachat de crédit déjà contracté. Toutefois, s'il le souhaite, l'emprunteur peut choisir un taux révisable et capé lorsqu'il contracte un rachat hypothécaire.

Le rachat de crédit n'entraîne pas forcément le changement de banque. Il est possible de toujours rester dans un établissement bancaire, d'y garder ses comptes, tout en contractant un regroupement de prêts dans un autre organisme.

Les conditions d'obtention d'un rachat de crédit



Chaque organisme impose ses propres conditions pour l'octroi d'un rachat de crédit. Toutefois, les critères qui suivent sont considérés par l'ensemble des banques et institutions financières.

Le requérant doit témoigner d'un revenu fixe et stable. Il peut être en CDI, ou en CDD mais avec une bonne ancienneté, tout comme il peut exercer une profession libérale.

Les personnes fichées au FICP ont peu de chances de se voir accorder ce type de contrat.

Le refinancement devra permettre au foyer de retrouver un bon équilibre financier.

Dans tous les cas, il convient de se rapprocher de sa banque pour connaître les conditions requises.

.

fr ch be ca